Kievnavo, l'Europe
La 3e mi-temps de Marco Grossi / 08/11/2018

Kievnavo, l'Europe

Partager
Troisième défaite de suite pour le Stade Rennais en Europa League, dans un match où l'équipe a sombré et Lamouchi perdu son pari tactique. Les Rouge et Noir ne sont pas éliminés, mais il leur faudra un miracle pour se qualifier.

Sabri a joué, Sabri a perdu. Jonglant entre les blessés, les incertains, les fatigués et les préservés, Lamouchi a aligné une équipe largement remaniée avec notamment les titularisations des petits jeunes Nyamsi et Poha. Résultat : le Stade Rennais a été surclassé par son adversaire dans l'envie, le réalisme, la solidarité et le talent, tout simplement. La qualification est désormais (presque) compromise.

 

L'image du match :

C'est cruel, mais c'est pour moi le symbole de ce match. Le pauvre Nyamsi a été lancé dans ce match tel un animal dans un abattoir par Lamouchi. Resultat : un match catastrophique, avec en point d'orgue ce troisième but où il essaie de prendre Shaparenko au physique et se fait piéger par sa naïveté. Bouquet final, il est sorti par l'entraîneur à ving minutes de la fin. Espérons qu'il ne nous fasse pas une Guillaume Borne après Hambourg.

 

Le tournant du match :

Certes, les Rennais ne méritaient pas de gagner sur l'ensemble du match. Mais à 1-0, si cette belle action conclue par Sarr était allée au fond sans l'arrêt miraculeux du gardien adverse (54e), peut-être que les Bretons se seraient réinstallés dans le match. D'autant que les Ukrainiens marquent le but du break peu de temps après, en plein "temps fort" pour nous.

 

La stat à retenir :

9. C'est le nombre de matchs européens joués par les Rouge et Noir à l'extérieur. Pour autant de défaites.

 

Le coupable idéal :

La Ligue 1.

Ben oui, avec ce championnat qui revient toutes les semaines, comment voulez-vous jouer sereinement la coupe d'Europe ? C'est important, le championnat. Parce que si tu figures bien en championnat, tu peux avoir la chance de te qualifier pour... La coupe d'Europe. Ah bah merde.

 

L'info inutile :

Le Roazhon Park est situé à 2 341 km du stade olympique de Kiev. Soit la même distance qui le sépare de Bildudalur, dans l'extrême nord-ouest de l'Islande. La localité est connue pour abriter le musée du monstre marin, qui sert aussi de salle de concert-buvette.

 

La zone mixte :

Sabri Lamouchi, à propos de sa composition expérimentale : 

"Poha et Nyamsi ? Je me suis inspiré de mon illustre prédécesseur qui avait lancé des petits jeunes en coupe de la Ligue contre Monaco avec le succès que l'on connaît !"

 

Le portrait chinois breton du match :

Si ce match était...

 

Le petit plaisir qui console :

Parce qu'on sait aussi en mettre des buts en Europa League (oui, en barrages, et alors)

 

PS : Merci à Philippe Mathé pour le titre de cet article

 

Kenavo,

Marco Grossi